>
Développement social intégré (DSI) charlevoix
>ESPACE PARTENAIRES
PETITE HISTOIRE

 

> L’approche territoriale intégrée

L’approche territoriale intégrée s’appuie sur la nécessité d’harmoniser les efforts pour mieux intervenir collectivement sur des enjeux complexes et préoccupants comme le vieillissement de la population,  la pauvreté et l’exclusion sociale. Les données de l’Institut de la statistique du Québec révèlent qu’en 2014, le revenu disponible par habitant était de 23 931$ dans la MRC de Charlevoix et de 23 359$ dans la MRC de Charlevoix-Est, se situant au niveau du seuil de faible revenu, qui était de 23 647$ en 2015. Nous savons qu’en-dessous de ce seuil, il est difficile de répondre aux besoins essentiels de sa famille. En plus d’avoir les revenus annuels par personne les plus faibles de toute la Capitale-Nationale, les MRC de Charlevoix et de Charlevoix-Est sont aux prises avec un important défi démographique.

> Petite histoire de la démarche

Dans la MRC de Charlevoix-Est, l’approche territoriale intégrée est en place depuis 2007 et dans la MRC de Charlevoix, depuis 2013.  En 2014, suite à la présentation et l’analyse collective du rapport du directeur de santé publique de la Capitale-Nationale sur les inégalités sociales de santé 2012, réunissant des acteurs des deux MRC, on assiste à l’harmonisation des démarches ATI et à la tenue de première assemblée supralocale qui a permis de réaliser un portrait, une priorisation et de dégager les enjeux les plus préoccupants. En 2015, malgré les compressions dans les domaines de la santé, de l’éducation et du développement local et régional, les partenaires de l’assemblée du développement social intégré de Charlevoix adoptent une planification stratégique (0-100 ans) qui contient sept orientations stratégiques et six principes-guides. Ils planifient et mettent en œuvre un premier plan d’action (2015-2016), dans lequel des problématiques sont priorisées et transformées en six chantiers collectifs. Ils donnent également leur appui aux MRC de Charlevoix et de Charlevoix-Est dans la recherche de moyens permettant de conserver les acquis structurants liés à l’approche territoriale intégrée et  de poursuivre les chantiers, dans une perspective de développement durable (ou pérenne) ancrée dans les territoires.